Journal de confinement (jour 1)

La Maine à Angers (2020)

Soudain, à un peu plus de midi, plus aucun bruit de ville. Le calme complet. Un calme étrange et un peu flippant. Un silence comme à la campagne. Plus de bruit venant de la quatre-voies sur la rive de la Maine en face, plus de bruits venant des habitants de la rue, plus de passages de vélos ni de piétons, plus de bruit du tram dans le lointain. Et puis un peu plus tard quelques cris de mouettes, le grincement familier des pies qui nichent dans les platanes au bord de la Maine. C’est tout.

Je ne suis pas sorti de chez moi, mettant mon compteur de contact à 0 pour aujourd’hui. Quelques bavardages avec mes collègues sur Skype (tout le monde est en télétravail à domicile) et un peu de travail quand même.

En fin de journée grand beau temps. Un peu envie de sortir pour aller au bord de la rivière prendre un peu l’air.

Demain il faudra que je sorte pour aller à la boulangerie acheter du pain. A cet effet j’ai rempli ma première attestation de déplacement sur mon iPad avec l’application Document. Si je me fais contrôler je sortirai mon iPad pour montrer mon attestation.

Aucun signes grippaux.