Qu’est-ce qu’un virus ?

Un virus est une minuscule entité biologique qui n’est même pas capable de se reproduire sans l’aide d’une cellule vivante. Si on considère que pour être qualifiée d’être vivant une entité matérielle doit posséder des fonctions de relation, nutrition et reproduction, le virus n’ayant aucune de ces fonctions n’est même pas un être vivant. C’est un agent infectieux qui a besoin d’un hôte, souvent une cellule, dont il utilise le métabolisme et les constituants, pour se répliquer (pas se reproduire, se répliquer à l’identique). Les virus sont si minuscules qu’il faut un microscope électronique pour les voir.

En dehors d’une cellule les virus sont des entités extrêmement simples essentiellement constitués d’une ou plusieurs molécules d’acide nucléique (ADN, ARN). Lorsqu’il ont réussi à envahir une cellule les virus parasitent tout le métabolisme de celle-ci et lui donnent l’ordre de fabriquer des semblables à eux, qui sont relâchés en grand nombre et envahissent d’autres cellules pour se répliquer à leur tour.

Les chercheurs ont identifié environ 5000 espèce virus, à date seuls 129 de ces virus entraînent une pathologie pour l’homme.

Les maladies infectieuses sont causées par la transmission d’une bactérie, d’un virus, d’un champignon ou d’un parasite. Les virus sont responsables du rhume, de la grippe, de la varicelle, de la rougeole, de la mononucléose infectieuse et aussi de la polio, de l’Ebola, du SIDA, de la fièvre jaune, de l’Hépatite C, de la variole, etc. Mais pas de la Malaria (c’est un parasite qui en est l’agent infectieux) ou de la Tuberculose (bactérie).